Parce qu’un produit de CBD de qualité ne se résume pas seulement à son taux de CBD ni à son odeur, pour qu’il soit efficace il est important de prendre en considération plusieurs facteurs.

Une culture Indoor est un gage de qualité. Vraiment ?

En général, la culture du chanvre en intérieur produit un meilleur résultat qu’une plante cultivée sous serre ou en extérieur car le producteur dispose d’une entière maîtrise de son environnement. 

Pourtant cela n’est pas une vérité absolue tant il y a de facteurs pouvant intervenir sur le résultat final. En effet, on tiendra compte de la qualité des engrais, de la terre, du séchage, du processus d’extraction des cannabinoïdes ou encore de sa manicure. Et paradoxalement, une plante cultivée en extérieur, en bénéficiant de conditions météorologiques favorables pourrait donner des résultats vraiment bons.

Ma fleur de CBD sent très bon. Attention !

De la même façon, une belle plante produit des terpènes naturels caractérisés par une odeur très parfumée et un arôme puissant mais encore une fois, cela n’est pas synonyme de qualité car les producteurs peuvent aussi rajouter des terpènes artificiels. Pour en avoir le cœur net, dans le cas d’une fleur de CBD, l’odeur que dégage la plante au déballage doit être aussi intense une fois en miettes.

Une fleur est vivante et ne doit pas être totalement asséchée. Une plante sur laquelle on appuie ne doit pas se réduire en morceaux dès la première pression.

C’est bon mais…c’est sale.

Une plante, selon la variété, possède une concentration en THC plus ou moins élevée. Mais la législation veut qu’il ne dépasse pas 0.3%, alors il faut également comprendre comment le producteur à retirer le THC du produit final.

Il existe plusieurs procédés permettant l’isolation des cannabinoïdes. Par exemple, une extraction par solvants chimiques laisse des traces d’alcool sur le produit fini tandis qu’une extraction par CO2 supercritique serait vraisemblablement plus propre. 

J’ai un taux de CBD très élevé dans ma Fleur de CBD. Oui mais…

Le taux de CBD est intimement lié au taux de THC. On dit qu’il faut à peu près 1% de THC pour obtenir 25% - 30% de CBD. Alors que le taux de THC autorisé est de 0.3%, il faut rapidement se poser la question. En réalité, certains producteurs ont intentionnellement augmenté son taux en vaporisant la fleur d’isolats de CBD. Et pour que l’isolat s’accroche à la plante, les fabricants utilisent des solvants chimiques.

Le spectre et l’effet d’entourage

Sachez que le chanvre dispose d’une centaine de Cannabinoïdes dont les plus connus sont le THC et le CBD. Mais pour que le CBD soit efficace, il est important de ne pas isoler les autres cannabinoïdes lors du processus de diminution du THC pour créer ce qu’on appelle « l’effet d’entourage ».

On dit que le spectre est complet ou Full Spectrum lorsque le fabricant a conservé dans son huile les terpènes naturels ainsi que tous les Cannabinoïdes (THC, CBN, CBD, CBA etc…)

C’est donc en 1998 que le chercheur israélien, Raphaël Méchouloum, affirme que l’efficacité du Cannabidiol repose sur le nombre et le taux de concentration de tous les cannabinoïdes. Vous l’avez compris, l’union fait la force et le CBD seul est certainement pas suffisant pour obtenir l’effet escompté.

Produit ajouté à la wishlist
Produit ajouté au comparateur

En continuant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui garantissent son bon fonctionnement.  En savoir plus .